Elle decide de passer ses derniers jours a Bruny, ile de Tasmanie balayee avec nos vents ou cette dernii?re a vecu ses plus bonnes annees aupres de son mari, le gardien du phare.

Les retrouvailles avec la terre aimee prennent des allures de pelerinage.

Entre souvenirs et regrets, Mary retourne i  propos des lieux de son ancienne vie pour tenter de reparer ses erreurs. Entouree de Tom, le seul de l’ensemble de ses bambins a saisir sa demarche, un homme solitaire depuis son retour d’Antarctique et le divorce qui l’a detruit, elle souhaite tomber sur la paix avant de mourir. Mais le secret qui l’a hantee durant des decennies menace d’etre revele et de mettre en peril son fragile equilibre. Une femme au crepuscule de sa propre vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une emouvante histoire d’amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mysterieuse.

J’ai eu un gros coup de c?ur pour ce roman poignant et poetique, laissez-vous emporter concernant votre ile de Tasmanie ou Notre nature reste omnipresente !

Serre-moi vraiment / Claire FAVAN

« Serre-moi tri?s. » Cela pourrait etre un appel au secours desespere. Du petit Nick, d’abord. Marque par la disparition inexpliquee de sa soeur, c’est contraint de vivre dans un foyer brise par l’incertitude et l’absence. Obsedes par leur quete de verite, ses parents seront sur les traces de l’Origamiste, 1 tueur en collection qui sevit depuis des annees en toute impunite. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Charge de diriger l’enquete sur la reperee d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre ourtime reddit un identite a chacune des femmes assassinees pour esperer remonter Notre piste du tueur. Mais Adam te prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence aussi, entre le policier et le meurtrier, 1 affrontement psychologique d’une rare violence.

J’ai eu un enorme coup de c?ur pour votre livre, la tension et le suspense seront tels que c’est impossible de le lacher avant la derniere page .

Simple / Marie-Aude Murail

Simple devoile « oh, oh, vilain mot » quand Kleber, le frere, jure et peste. Il evoque « j’adore personne, ici » quand il n’aime personne, ici. Il sait compter a toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Cela joue avec des Playmobil, ainsi, les beaud’hommes caches au sein des tephelones, les reveils et les feux rouges. Cela a trois annees et vingt-deux annees. Vingt-deux d’age civil. Trois d’age mental. Kleber, lui, est en terminale, Il semble fort tres courageux et tres tres fatigue de s’occuper de Simple. Simple a 1 nouvelle ami que son frere. C’est Monsieur Pinpin, 1 lapin en peluche. Monsieur Pinpin reste le allie, a notre vie, a J’ai fond. Cela va tuer Malicroix, l’institution pour debiles ou le pere de Simple a voulu l’enfermer, ou Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-la, il pete la gueule. Rien n’est simple, non, dans la vie de Simple et Kleber. Mais le jour ou Kleber a l’idee d’habiter en colocation avec des etudiants, trois garcons et une fille, Afin de sauver Simple de Malicroix, aussi la, bien devient complique.

Mon avis : Certains crieront : “Stop aux cliches dans le handicap ! ” et je leur repondrai : Stop ! Arretez de bien salir!”

Ce livre s’adresse aux enfants de la decennie, alors oui, il degouline de bons sentiments, oui il peut paraitre guimauve a des adultes indifferents, froids et qui ont peur de la difference ! Mais le quotidien c’est aussi des bons sentiments et de l’humanite. L’auteure aborde le theme du handicap mental sans pathos, avec humour aussi ! Simple reste 1 enfant coince au corps d’un adulte et loin des preoccupations des jeunes gens de son age, il a des reactions deroutantes, perturbantes mais touchantes. Avec cet ouvrage Marie-Aude Murail amene a reflechir sur le theme du handicap mental, c’est autant un appel a la tolerance et au respect, qu’une ode a l’amour et a l’entraide entre deux freres. En pertinent, si vous voulez pleurer, si vous voulez rire ou faire les deux en meme temps libre, n’hesitez pas ! CE LIVRE EST POUR VOUS !

Leave a Reply

Your email address will not be published.